Sélectionner une page

PROTOXYDE D'AZOTE OU SÉDATION CONSCIENTE

Avez-vous une phobie des traitements dentaires? Selon des études, une personne sur huit souffre de phobie dentaire et est plus susceptible d’avoir des dents cariées ou manquantes. Heureusement, il existe plusieurs solutions. La sédation au protoxyde d’azote, bien connu sous le terme de « gaz hilarant », est une approche assez sécuritaire et bien tolérée par la plupart des patients.

 

Le gaz hilarant est conseillé dans les situations suivantes :

  1. Pour un patient légèrement inquiet ou pour réduire le stress lié aux soins dentaires
  2. Pour les enfants qui ont peur de recevoir des soins dentaires
  3. Pour atténuer la conscience du temps et de la fatigue
  4. Pour augmenter le seuil de réaction à la douleur du patient
  5. Pour les patients sur qui l’anesthésie a peu d’effet
  6. Pour aider les patients à tolérer les rendez-vous plus longs
  7. Pour contrôler le réflexe pharyngé (haut-le-cœur)
  8. À la demande du patient

 

Le protoxyde d’azote (N2O) est un gaz administré en combinaison avec l’oxygène (O2), au moyen d’un petit masque qui se place sur le nez. Son effet est assez rapide, réversible, et il peut être modifié pour obtenir différentes concentrations, selon les patients. Pendant l’intervention, les patients sont complètement conscients et conservent tous leurs réflexes naturels car ils doivent pouvoir répondre aux questions ou aux demandes. Les effets de cette sédation peuvent varier d’une personne à l’autre. Certains des symptômes suivants peuvent se manifester, soit :  détente, sensation de tête légère, picotements dans les mains et les pieds, chaleur, engourdissement autour de la bouche, engourdissement des mains et des pieds, sensation de lourdeur ou de légèreté dans les extrémités, et légère euphorie. Il suffit de quelques minutes pour que les effets disparaissent une fois que vous cessez de respirer le protoxyde d’azote et vous respirez de l’oxygène à 100 % pendant environ cinq minutes vers la fin du rendez-vous.

Les effets secondaires indésirables sont très rares, mais dans certains cas ils peuvent comprendre des nausées, des maux de tête, un état de somnolence accrue et une transpiration ou des frissons excessifs.

Pour plus d’informations, nous vous invitons à nous contacter pour savoir si ce type de sédation vous convient.